logo cie

C L A I R E   N I C O L A S

PHOTO CLAIRE NICOLAS
photo: © Armand Yerly
Son esprit vif et curieux l’entraîne très jeune à côtoyer le monde des arts. Elle suit un cursus artistique et évolue à travers les arts vivants et visuels. Elle se forme d’abord comme photographe aux Arts Appliqués de Vevey et poursuit, en parallèle, une formation au Théâtre du Moulin-Neuf à Aigle où elle aura la chance de collaborer avec un grand nombre de professionnels du spectacle, tels que la metteur en scène lausannoise Muriel Imbach, Fréderic Ozier de la Cie Pied de Biche ou encore Frédéric Jessua, comédien et metteur en scène de Paris. Elle développe à cette époque, dans le cadre des Nuits de la Poésie, ses premières performances en lien avec les médias qu’elle pratique, la vidéo et la photo.

Elle entreprend ensuite une trajectoire professionnelle théâtrale en entrant au Conservatoire de Genève. Elle devient, entre autres, élève de Claude Thébert, de Julien George et d’Evelyne Didi, comédienne de Paris, qui monte Dimanche de Michel Deutsch. En 2008, elle accède à la formation professionnelle de l’acteur de l’Ecole du Théâtre des Teintureries à Lausanne, qu’elle termine en 2011. Elle collaborera durant ces trois années d’études avec plusieurs intervenants d’horizons différents, dont Bernard Sobel (F), fondateur du Centre Dramatique National de Gennevilliers, Stéphane Auvray-Nauroy (F), la Cie Pasquier-Rossier ou encore Cédric Dorier (CH) et Youri Pogrebnitchko (RU), avec lequel elle joue dans Dimenticar o non più vivere, une adaptation contemporaine mêlant plusieurs pièces de Tchekhov, au Théâtre de Vidy à Lausanne et au Théâtre de St-Gervais à Genève.

Depuis 2011, Elle collabore aussi avec plusieurs autres artistes et structures, telles que Camille Scherrer, artiste art visuel et designer en nouveau média, pour laquelle elle a travaillé  outre-atlantique à New York et dans plusieurs villes d’Europe, comme Paris ou prochainement Reims (F), Bruges, Anvers (BE) et Leicester (UK). Elle collabore également avec la musicienne electro-folk Verveine, qui a participé à son premier spectacle et prochainement avec le comédien et psycho-motricien Joël Häfti pour sa prochaine création.

Entre 2012 et 2013, elle se perfectionne, pendant 6 mois, au travail d’acteur dans son rappport vocal et corporel, en travaillant et jouant dans le spectacle Medea d’après Heiner Müller et Euripide, de la metteur en scène Leili Yahr (Cie Kaleidos). En octobre 2013, elle rencontre Giles Foreman, coach d’acteur de Londres, qui travaille avec la méthode Acting Drama de son prédecesseur Yat Malmgren, méthode permettant d’acquérir des outils et des expériences dans le développement du jeu réaliste et cinéma.

Aussi, Claire Nicolas dirige et travaille au sein de sa compagnie, la Cie ÜBERRUNTER, qu’elle a fondée en août 2010 et avec laquelle elle a travaillé sur son premier projet théâtral en tant que metteur en scène, PEANUTS, pièce de l’auteur italien Fausto Paravidino. Une pièce qui pose des questions sur le fonctionnement de notre système géo-politique, social et émotionnel, ainsi que sur les influences et les conséquences que ce système a sur notre comportement en tant qu’être humain vis-à-vis d’autrui. Sa première mise en scène s'est créée à la rentrée de la saison 2012/2013, en septembre, au Théâtre du Moulin Neuf à Aigle et a tourné à travers la Suisse romande, à la Maison de Quartier de Chailly à Lausanne et au Théâtre de la Poudrière à Neuchâtel.

En tant que metteur en scène et artiste, elle tend à travailler de manière expérimentale, menant de la recherche dans sa méthode de travail. Elle s’inspire de l’humanité qu’elle traverse, avec un regard toujours porté sur le dehors et sur l’autre dans lequel elle va puiser la matière à raconter. Elle aiguise un oeil extérieur depuis plusieurs années, rendant son travail d’observatrice sur le monde, vivant.

Par ailleurs, elle travaille aussi dans la transmission en tant que professeur de théâtre pour l’Atelier-Théâtre de Dorénaz, en Valais et les Ateliers du Théâtre du Moulin-Neuf, pour lesquels elle signe plusieurs spectacles qui confirment un certain désir pour le travail de recherche en matière de mise en scène.
Prochainement, on la retrouvera aussi, cette fois-ci parmi les acteurs, dans le prochain projet de la Cie ÜBERRUNTER, Le Jour où j'ai tué un Chat, dirigé par Laetitia Barras.

Claire Nicolas a démarré également un laboratoire d’écriture, avec lequel elle prévoit une deuxième création pour la saison 2015-2016.